Liste des textes

Liste des textes - 177 résultats
Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) - mathématicien et philosophe - Analyse par Yves Serra

Leibniz décrit dans ce texte sa machine arithmétique, sur laquelle il travaillait dès sa jeunesse, et qui permet de faire les multiplications en décalant une partie mobile d’un cran vers la gauche, comme lorsqu’on pose une multiplication à la main.

3 fichiers à télécharger
Robert A. Millikan (1868-1953) physicien américain - Analyse par Ilarion Pavel - Ingénieur en chef des mines, docteur en physique théorique

Après Thomson qui avait découvert l’électron et mesuré le rapport entre sa charge et sa masse, Millikan va faire six ans d’expériences de plus en plus précises et moins dispersées pour mesurer la charge de l’électron, arrivant finalement à une valeur inférieure de moins de 1% à la valeur aujourd’hui admise.

2 fichiers à télécharger
 Henry Le Chatelier
Henry Le Chatelier (1850-1936) - Analyse par Christophe Génin - Agrégé de chimie, qualifié MCF 72ème section, IUT du Limousin, Université de Limoges

Le Chatelier livre ici un des premiers principes de chimie théorique, unifiant les phénomènes de l’équilibre chimique en les rattachant tous à un même principe, celui de la réaction antagoniste à la cause de déplacement d’équilibre.

2 fichiers à télécharger
Georg Cantor (1845-1918) - Mathématicien allemand - Analyse par Patrick Dehornoy - Laboratoire de mathématiques Nicolas Oresme, Université de Caen

L’article démontre la dénombrabilité des nombres algébriques et la non-dénombrabilité des nombres réels. Il ouvre l’étude de l’infini du point de vue mathématique, marque la naissance de la théorie des ensembles – en fait une théorie de l’infini –, et porte en germe l’hypothèse du continu, premier problème de Hilbert (1900) toujours objet de recherche.

3 fichiers à télécharger
Pierre de Fermat
Pierre de Fermat (1601-1665) - Analyse par Jacques Bair, professeur ordinaire à l’Université de Liège (Belgique), Valérie Henry, chargée de cours aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur (Belgique) et à l’Université du Luxembourg

Ce document nous permet de comprendre comment au XVII° siècle, bien avant la notion de fonction, de dérivée, de calcul infinitésimal ou différentiel, on pouvait appréhender les notions de « minimum et de maximum ».

2 fichiers à télécharger
Dominique de Pradt
Dominique de Pradt (1759-1837) - Analyse par Antoine Blanchard - Ingénieur agronome, bloggeur scientifique

C’est un des premiers textes de la typologie des « voyages agronomiques », à caractère concret puisqu’il contient des recommandations agronomiques encore utiles de nos jours.

2 fichiers à télécharger
Henri Becquerel
Henri Becquerel (1852-1908) - Analyse par Jean-Louis Basdevant - Physicien, Professeur Honoraire de l'Ecole Polytechnique

Dans deux courtes notes à l’Académie des Sciences Becquerel décrit sa découverte de la radioactivité qui a déclenché, en quelques années et de façon fulgurante, celle de la physique nucléaire et de la structure intime de la matière (avec les époux Curie, puis Rutherford, etc.).

2 fichiers à télécharger
Coriolis
Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) - Analyse par Alexandre Moatti - Ingénieur en chef des mines, directeur de la publication de science.gouv.fr

Ce texte de vulgarisation scientifique explique la cause du bruit du tonnerre : pourquoi, alors que l’éclair est instantané, le tonnerre qui le suit n’est pas une détonation instantanée, et dure un certain temps ?

3 fichiers à télécharger
Thomas Young (1773-1829) médecin et physicien anglais - Analyse par Riad Haidar - Chercheur à l’Onera et professeur chargé de cours à l’École Polytechnique

La fameuse expérience des « fentes de Young » est expliquée par la notion d’interférences lumineuses – notion proposée par Young ; elle vient confirmer la théorie ondulatoire de la lumière, hypothèse émise par Huygens au siècle précédent.

3 fichiers à télécharger
Paul Héroult (1863-1914) Inventeur et ingénieur. - Analyse par Ivan Grinberg - Secrétaire général de l’Institut pour l’histoire de l’aluminium, Jean Plateau - Administrateur

Le brevet de Paul Héroult permet de lancer la fabrication d’aluminium à Froges (Isère) en 1889, par le procédé électrolytique, encore en utilisation au niveau mondial de nos jours.

2 fichiers à télécharger

Pages