Liste des textes

Liste des textes - 178 résultats
Chien de Pavlov
Ivan Pavlov (1849-1936) - Analyse par Roland Bauchot - Professeur honoraire de biologie de l'université Paris-Denis Diderot

Le réflexe conditionnel du chien de Pavlov (il salive quand il entend une clochette précédant la nourriture) marque le début de la branche de la biologie consacrée à la nature et au fonctionnement de la mémoire.

2 fichiers à télécharger
Joseph Liouville (1809-1882) - Analyse par Alain Juhel - Professeur de mathématiques spéciales (MP) au lycée Faidherbe, Lille

Ce texte, apportant des méthodes à la résolution de l’équation de Fourier de la chaleur (1807) et généralisant ce problème, est une étape importante de la résolution d’équations différentielles en physique mathématique (niveau de difficulté non standard BibNum image 1 étoile)

2 fichiers à télécharger
Alexander von Brandt (1844-1932) - Médecin et zoologue germano-russe - Analyse par Roland Bauchot - Professeur honoraire de biologie de l'université Paris-Denis Diderot

Brandt est le premier à proposer une relation non entre la taille de l’animal et celle de son cerveau, mais entre la surface cutanée (et donc celle des zones sensorielles) et la taille du cerveau. De Cuvier à Louis Lapicque en passant par Brandt et l’inventeur du pithécanthrope Édouard Dubois, est brossée ici une histoire de l’encéphalisation.

2 fichiers à télécharger
Henri Bouasse (1866-1953) - Analyse par Robert Locqueneux - Professeur émérite Université des sciences et techniques de Lille

Bouasse dénonce, avec la plume acérée des préfaces de ses manuels de physique, certains travers de « l’esprit taupin » dans la science.

2 fichiers à télécharger
Ole Rœmer (1644-1710) - Analyse par Francis Beaubois - Docteur en physique, professeur agrégé de physique

La première preuve du caractère fini de la vitesse de la lumière, par une série d'observations des éclipses de Io, satellite de Jupiter.

2 fichiers à télécharger
Sadi Carnot (1796-1832) - Analyse par Benjamin Bradu - Ingénieur de l’ESIEE Amiens (École supérieure d’ingénieurs en électronique et électrotechnique), doctorant au CERN, auteur du blog « La science pour Tous »

Dans ce texte fondateur de la thermodynamique moderne, Sadi Carnot développe ce qui deviendra le second principe de la thermodynamique, formalisé par la suite par Clausius en 1850. Il présente aussi la machine thermodynamique idéale, la machine de Carnot, qui constitue encore aujourd’hui la mesure de référence pour toutes les machines thermiques, des machines à vapeur aux moteurs des avions à réaction.

3 fichiers à télécharger
Augustin Cournot (1801-1877) - Analyse par Jacques Bair - Professeur ordinaire à l’Université de Liège (Belgique), Valérie Henry - Chargée de cours aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur (Belgique)

Cournot, fondateur de l’économie scientifique, définit dans ce texte les fonctions de demande et de revenu, maximise cette dernière et esquisse la notion d’élasticité prix-demande.

2 fichiers à télécharger
Léon Brillouin (1889-1969) - Physicien et mathématicien français. - Analyse par Philippe Jacquet - Ingénieur général des mines, directeur de recherches à l'INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique)

Brillouin fait le lien rigoureux entre l'entropie mathématique de Shannon et l'entropie statistique de Boltzmann en physique, et donne une signification physique à la notion de néguentropie (entropie négative) qu'il introduit.

3 fichiers à télécharger
Augustin Fresnel (1788-1827) - Ingénieur au corps royal des Ponts et chaussées, ancien élève de l’École polytechnique - Analyse par Vincent Guigueno - Historien, enseignant-chercheur à l’École des Ponts

Ce document est un texte fondateur pour comprendre l’histoire de la signalisation maritime. Il marque la naissance de la lentille à échelons (ou lentille de Fresnel) et de sa fabrication « industrielle ». Elle est encore utilisée dans les phares maritimes, mais aussi dans les phares automobiles.

3 fichiers à télécharger
Evariste Galois
Evariste Galois (1811 - 1832) - Analyse par Caroline Ehrhardt - Docteur en histoire, Service d’histoire de l’éducation, INRP Institut national de la recherche pédagogique

Ce mémoire de 1830 jette les bases de la théorie moderne des corps au XX° siècle, au-delà du problème de résolution des équations algébriques par radicaux, auquel s’était attelé Galois. En complément de l’analyse de Caroline Ehrhardt, téléchargez le texte de Jacques Verriest (1934), « Évariste Galois et la théorie des équations algébriques ».

3 fichiers à télécharger

Pages